5 Décembre 2016

Euso Ballon

Embarqué sous un ballon stratosphérique, le projet EUSO Ballon doit démontrer la possibilité de détecter les rayons cosmiques qui pénètrent dans l’atmosphère terrestre depuis l’espace.

EUSO Ballon (pour Extreme Universe Space Observatory) est une mission exploratoire sous ballon. Son objectif : valider une technique de détection des rayons cosmiques ultra-énergétiques lors de leur traversée de l’atmosphère, potentiellement plus efficace depuis l’espace que depuis le sol. Il s’agit ainsi de tester le bon fonctionnement d’un prototype d’instrument optique ultra-sensible et ultra-rapide, de réaliser des mesures de bruit de fond UV et de tenter de détecter les premières gerbes lumineuses.

Le premier vol d’EUSO Ballon s’est déroulé avec succès le 24 août 2014 depuis la base de Timmins, au Canada. Le télescope a été emporté sous un BSO (Ballon Stratosphérique Ouvert) de 400 000 m3, a évolué à une altitude de 40 km avant d’amerrir dans un petit lac. La nacelle de ce vol étant étanche, les instruments n’ont subi aucun dommage. Un prochain vol est prévu en avril 2017 depuis la Nouvelle-Zélande avec un ballon ULDB (Ultra Long Duration Balloon) aussi appelé SPB (Super Pressure Balloon).

La mission EUSO Ballon a été approuvée et financée par le CNES, en collaboration avec plusieurs laboratoires français et étrangers. Placé sous la responsabilité de l'IRAP (Institut de Recherche en Astrophysique et Planétologie), et conçu avec la collaboration du laboratoire APC (AstroParticule et Cosmologie) et du LAL (Laboratoire de l’Accélérateur Linéaire), l'instrument scientifique a été embarqué dans une nacelle étanche conçue en partie par le CNES.

Voir aussi

Euso Balloon sur le site Ballons du CNES